Pour découper des linogravures au Laser

publié le 03 janvier 2019

La linogravure représentant un agave que j’ai réalisée dans le but de la découper a d’abord été scannée, réduite au bon format sur Photoshop, puis multipliée et assemblée sur une page A3 sous Indesign, exportée en PDF et imprimée. J’ai ensuite vectorisé la forme à découper sous Illustrator (le trait rouge). Vous remarquerez que j’ai « graissé » en noir le contour extérieur de la plante pour avoir une espèce de « fond perdu » au moment de la découpe. Une fois le tracé de découpe vectorisé, on se retrouve avec une image comme ceci:

C’est ce fichier qui va commander la découpeuse laser. Une puissance et une vitesse (réglables) sont assignées à chaque couleur. Plus puissant pour le rouge qui va couper le papier, moins puissant pour le bleu qui va juste le creuser là où on souhaite le plier. La grande difficulté consiste à faire correspondre le tracé de la découpe avec la feuille imprimée. Pourtant après de nombreux essais infructueux et déprimants j’y suis arrivé. J’ai même pu découper plusieurs feuilles à la fois. A puissance maximum, je suis arrivé à couper trois couches de papier de 200g simultanément, sur une découpeuse Speedy 100.

Comme ça, ça paraît simple mais il y a plein de pièges dans lesquels je suis tombé un à un et dont je ne suis sorti que grâce à l’aide précieuse et toujours zen des médiateurs du Fablab de la Cité des sciences… Petit exemple: le doc vectorisé doit être en RVB et surtout pas en CMJN. Seul le RVB permet d’avoir les bonnes couleurs de découpe (R à 255, V à 0, B à 0) sinon rien à faire! la découpeuse ne comprend pas le message et toi, tu te prends la tête pendant des plombes!… Et des chausse trappes comme ça, y a en une bonne vingtaine!… L’essentiel est de maintenir le regard imperturbablement fixé sur l’horizon.

Pour ceux qui veulent se lancer, le wiki du Fablab est très utile.

Petit théâtre #5

publié le 23 décembre 2018

Découpe laser au fablab de la Cité des sciences à Paris d’une linogravure en vue de la réalisation d’un Popup. C’est très compliqué de trouver le bon calage entre le déplacement du laser et l’impression sur le le papier. Alors comme disait Churchill (quand on sait pas qui l’a dit, c’est pratique d’avoir recours à ce bon vieux Winston): « réussir c’est aller d’échec en échec avec le même enthousiasme ». J’espère qu’il avait raison parce que là, je dois avouer que l’enthousiasme fléchit un peu devant l’apparente imprévisibilité des machines!…

Petit théâtre #2

publié le 17 décembre 2018

Linogravure pour projet de pop up. L’image imprimée au format du popup sera découpée à la découpeuse laser. La partie haute sera verticale la partie basse, pliée sera à plat, elle sera collée. Elle doit raccorder avec l’image, gravée elle aussi, qui représente le sol de la scène…

La Mue #5

publié le 14 décembre 2018

Depuis hier, La Mue flotte dans l’atelier de Nicolas Goraguer à Ivry sur Seine. 22m de long 80cm de diamètre, bois déroulé de peuplier, éclairage LED. Un grand merci à Nicolas, Servane, Serge et toujours Les manufactures Février pour la fourniture de la matière première. L’oeuvre est visible jusqu’au 17 janvier sur rendez vous en adressant un message dans le formulaire de contact du blog.

La mue #5

publié le 11 décembre 2018

Derniers mètres de tressage de La Mue. Après demain vernissage dans l’atelier de Nicolas Goraguer…

La mue #1

publié le 01 décembre 2018

Nouvelle création. Pour la première fois je crée un volume en intérieur… Suite dans les jours qui viennent…

Légumes célestes #13

publié le 29 novembre 2018

Transport de champignon dans la cité des Provinces à Lens. Fin de l’opération Légumes célestes sous la pluie de novembre!. Merci à tous pour cette super aventure: La ktha Compagnie (Yann, Mathilde, Suzanne, Guillaume) Culture Commune (Jo Anna, Nina et toute l’équipe) les habitants, Rémi, Marie-France, Brigitte, Catherine, Christelle, Mikhaël, Maël, Abdallah, Bernadette et plein d’autres…) Les manufactures Février (Nathalie, Linda, Claire, Roxane…) A bientot!

Opération Légumes célestes #10

publié le 18 novembre 2018

Transhumance de Banane lunaire dans la cité des provinces à Lens. Dans une scène complètement surréaliste mais tellement chaleureuse, les habitants du quartier transportent à travers les rues, une banane en bois de 7 mètres de long par 3 de haut, jusqu’au grand jardin qui fait l’angle entre l’allée de la Fosse 11 et de la rue du Saint Esprit.

Opération Légumes célestes #8

publié le 17 novembre 2018

Carotte céleste dans le jardin à l’angle de l’allée de la Fosse 11 et de la rue Saint Pierre dans la cité des provinces à Lens.

Construction d’une structure pour un Radis céleste par Suzanne Gellée et Mathilde Wahl de la compagnie Ktha dans le jardin de la maison des artistes et des citoyens de la Cité des Provinces…

Opération légumes célestes #6

publié le

La pomme céleste est installée depuis hier soir dans le jardin de Rabia, 95 rue Saint Pierre dans la Cité des provinces à Lens. L’opération Légumes célestes  est une action menée avec la Ktha Compagnie et la scène nationale Culture commune… Le chantier continue, bien d’autres fruits et légumes vont pousser!…

Opération légumes célestes #4

publié le 03 novembre 2018

Banane céleste de nuit dans le jardin de la maison des artistes et des citoyens du quartier des provinces à Lens. Oeuvre produite par Ktha compagnie et Culture commune en collaboration avec les habitants du quartier des provinces… Bois déroulé 6,5mx2,5m…

Au second plan une patate et une tête d’ail…

Opération légumes célestes #2

publié le 01 novembre 2018

Dans le cadre d’une action de Culture commune en direction du quartier des provinces à Lens, la Khta Compagnie (théâtre dans l’espace public) et moi même, travaillons avec les habitants du quartier à la construction de légumes géants en bois déroulé qui seront ultérieurement installés dans leurs jardins.

Légumes célestes

publié le 17 septembre 2018

A proximité de la base 11/19 de Loos en Gohelle dans le Pas de Calais, un nouveau projet démarre. En complicité avec la Ktha compagnie, nous allons construire une série de « légumes célestes » qui seront installés dans les jardins des habitants de la cité des provinces. Nous avons commencé hier avec une patate… C’est Culture Commune, la scène nationale installée sur l’ancien carreau de la mine de Loos (on voit le chevalet à l’arrière plan de l’image), qui a eu l’initiative de cette action. Suite des événements début novembre avec carottes, aubergines, et artichauts venus de l’espace…