Rendez vous au salon

publié le 11 décembre 2023

Très chouette moment passé hier au salon Mi livre mi raisin en compagnie de Jacques, Alice et Pablo pour la dédicace de quelques Incorrigibles entre deux dégustations de vins bios. L’occasion aussi de très belles rencontres avec les lectrices et les lecteurs…

Rendez vous au salon

publié le 06 décembre 2023

Dimanche 10 décembre, rendez vous au salon Mi livre mi raisin à la Bellevilloise à Paris rue Boyer dans le 20ème, pour des dégustations de vins et de livres. J’y serai l’après midi pour signer L’incorrigible, itinéraire d’un bagnard ordinaire…

La pierre et le chat

publié le 19 juin 2023

Projet de gravure pour le restaurant d’amis japonais dans la région de Fukuoka. On y mangera français à proximité d’une voie ferrée secondaire…

La pierre et le chat, c’est la traduction littérale du nom du resto en japonais…

L’incorrigible

publié le 12 mai 2023

Voilà, dernière planche corrigée!

La totalité des gravures du roman l’Incorrigible est désormais réalisée. La maquette est quasiment bouclée, il faut maintenant attendre la sortie du livre prévue le 6 octobre aux éditions de l’Echappée. Et voilà que précisément le jour où je termine ce long marathon de gravure, par une pure coïncidence, l’ami Piotr m’envoie un texte sur ce travail, à lire ci dessous.

Vigie… Minel où le plaisir
Le trait est incisif, les visages expressifs, les  attitudes cernées avec un sens aigu du mime. Car les personnages ne parlent pas, les situations mises en œuvre, la gestuelle suffisent à rendre parlantes ces images sans mots, ces images muettes, au cadrage digne, par leur expressionnisme, du cinéma d’avant celui de « The jazz singer » 
Peu à peu va se dévoiler cette histoire éternelle, celle d’un pauvre type, son héritage morbide, son vol de pauvres reliques, un vol sacré suivi d’un vol ridicule. Et c’est pour ce vol minable que poursuivi par une harengère, il finit devant le juge, doit livrer le fruit de son premier larcin et celui du bijou donné par cette parente mourante.
S’en suivent des situations presque burlesques, si elles n’attentaient pas à la dignité de l’homme. Caricatures bien senties de notables, d’officiers, de militaires sadiques, restitution d’images de rues sordides, de cellules surpeuplées, d’officiers ripoux… Toute une atmosphère que rend si bien le trait, l’ombre et la lumière, le cadrage de chaque planche.

Bravo Roland.
Piotr

Louis dit Minel

publié le 03 avril 2023

Projet de maquette pour la couverture du roman graphique jusqu’ici intitulé Louis dit Minel et qui devient donc désormais « L’incorrigible, itinéraire d’un bagnard ordinaire »