Pier-2 Kaohsiung #41

publié le 26 novembre 2019

Impression de l’étude pour la gravure de « La légende des 369 pixels ». Cette image sera aussi celle du carton d’invitation à l’expo de fin de résidence.

Pier-2 Kaohsiung #37

publié le 20 novembre 2019

Voilà le nouvel atelier dans lequel je travaille désormais à Pier-2. Un espace de rêve d’au moins 150m2. J’y construit une structure en bois que je graverai ensuite à la tronçonneuse. Ca s’appelle la « Légende des 639 Pixels » et c’est inspiré d’une légende du peuple aborigène Païwan… Bientot la suite…

Pier-2 Kaohsiung #33

publié le 16 novembre 2019

Workshop de gravure avec des étudiantes de diverses filières de l’université Sun Yat Sen de Kaohsiung. Ici Sabrina et Tina les organisatrices.

Zoé et son Mickey monster

Pier-2 Kaohsiung #32

publié le 15 novembre 2019

Workshop de gravure d’une demi journée à la KNUST (Kaohsiung National University of Science & Technology). 8 élèves très talentueuses à qui je n’ai pas eu l’impression d’avoir à apprendre grand chose… L’atelier s’est déroulé dans les locaux du Fablab de la faculté… Je n’en avais jamais vu d’aussi grand, ni autant d’imprimantes 3D au mètre carré!…

 

Pier-2 Kaohsiung #16

publié le 28 octobre 2019

Passage par la bibliothèque municipale de Kaohsiung, où je cherche des gravures taïwanaises de différentes époques. Difficile de savoir ce qui me passe sous les yeux, je ne trouve pas de légendes en anglais. Alors je me contente de la magie de certaines images parce que là, par exemple, Google trad me dit juste: « la forme du tigre blanc »…

Pier-2 Kaohsiung #10

publié le 23 octobre 2019

Depuis la montagne aux singes (parait qu’y en a mais j’en ai pas vu la queue d’un) on voit la ville de Kaohsiung et son port.

La flèche indique une partie de la zone Pier-2, celle où sont situées les résidences d’artistes. Mais Pier-2 c’est beaucoup plus grand que cela. C’est un vaste ensemble de boutiques, galeries, cinémas, bars, restos, librairies  installées dans d’anciens docks, tout le long d’un des bassins du port (celui qu’on voit au bas à droite et derrière les grands immeubles tout moches du premier plan).

Pier-2 Kaohsiung #6

publié le 19 octobre 2019

Gravure du nouveau matériau découvert ici à Kaohsiung (Taïwan). Une sorte de polystyrène à surface dure. C’est très, trop facile à graver! La gouge ne rencontre quasiment aucune résistance contrairement au lino et à plus forte raison au bois… Du coup il faut être très lent très précautionneux dans la découpe. Reste à tester l’impression!

Pier-2 #4

publié le 16 octobre 2019

Nouveau matériau découvert dans un magasin de beaux arts à Kaohiung (Taïwan) : c’est une espèce de polystyrène fin dont la surface est assez dure. Le crayon ne s’efface pas toujours facilement mais le dessin est aussi aisé que sur du lino. Il faut juste ne pas appuyer trop fort pour ne pas « marquer » la surface. Je n’avais jamais vu ce matériau sous nos latitudes. Bon d’accord c’est de la grosse merde de plastique!!! Où ne va t il pas se loger?

Pier-2 #2

publié le 14 octobre 2019

Ma résidence à Kaohsiung (Taïwan) va plutôt être orientée vers la gravure. J’ai trouvé dans mon atelier en arrivant des planches de contre-plaqué aux formes bizarres. Ce sont les restes d’une exposition précédente. J’ai décidé de les exploiter telles quelles…

La déroutante visite… #3

publié le 30 août 2019

Sur les colliers métalliques confectionnés par Paul Dubois, aujourd’hui, pose de la première poutre maitresse de l’oeuvre La déroutante visite d’un messager du futur. Une création qui s’inscrit dans le cadre de la manifestation La forêt monumentale, 12 oeuvres dans la forêt de Bois Guillaume au nord de Rouen.

La déroutante visite… #2

publié le 29 août 2019

Paul Dubois est venu nous prêter main forte sur le chantier de la Forêt monumentale près de Rouen. Artiste et ferronnier de talent, il installe des colliers qui viennent ceinturer les arbres et qui serviront de support aux poutres maitresses de l’oeuvre.

Boule à songes #7

publié le 27 juin 2019

Et hop, deuxième boule à songes terminée! Elle est dans le parc Liberté de Massy, comme sa petite soeur. Vous la trouverez, planquée sous un énorme et magnifique saule en bordure de l’étang…

La Mue à Landesart #1

publié le

Après une longue interruption des posts sur le blog de Gravomane suite à un long voyage oriental, reprise des publications avec l’installation de La Mue que j’avais créée pour l’atelier de Nicolas Goraguer en novembre dernier, sur le parcours de Land art de Notre Dame des Landes en Loire Atlantique. Je ré-assemble donc dans une forêt de jeunes chênes, les 4 tronçons de l’oeuvre. Ils seront suspendus aux arbres par du câble d’acier.

Rocket shelter #6

publié le 06 avril 2019

 

Rocket Shelter est terminé!… Un grand merci à Camille, Joanna, Pauline, Kiki, Isabelle, Florence et tous les élèves du Lycée Geoffroy Saint Hilaire qui l’ont fait naître sur son pas de tir!…

La mue #7

publié le 01 février 2019

Hier, tronçonnage de la Mue en quatre morceaux de 5m en vue de son transport puis réinstallation dans la région de Nantes au printemps prochain. Merci à Nicolas, Jean Noël et Jean Louis pour le coup de main…

Pour découper des linogravures au Laser

publié le 03 janvier 2019

La linogravure représentant un agave que j’ai réalisée dans le but de la découper a d’abord été scannée, réduite au bon format sur Photoshop, puis multipliée et assemblée sur une page A3 sous Indesign, exportée en PDF et imprimée. J’ai ensuite vectorisé la forme à découper sous Illustrator (le trait rouge). Vous remarquerez que j’ai « graissé » en noir le contour extérieur de la plante pour avoir une espèce de « fond perdu » au moment de la découpe. Une fois le tracé de découpe vectorisé, on se retrouve avec une image comme ceci:

C’est ce fichier qui va commander la découpeuse laser. Une puissance et une vitesse (réglables) sont assignées à chaque couleur. Plus puissant pour le rouge qui va couper le papier, moins puissant pour le bleu qui va juste le creuser là où on souhaite le plier. La grande difficulté consiste à faire correspondre le tracé de la découpe avec la feuille imprimée. Pourtant après de nombreux essais infructueux et déprimants j’y suis arrivé. J’ai même pu découper plusieurs feuilles à la fois. A puissance maximum, je suis arrivé à couper trois couches de papier de 200g simultanément, sur une découpeuse Speedy 100.

Comme ça, ça paraît simple mais il y a plein de pièges dans lesquels je suis tombé un à un et dont je ne suis sorti que grâce à l’aide précieuse et toujours zen des médiateurs du Fablab de la Cité des sciences… Petit exemple: le doc vectorisé doit être en RVB et surtout pas en CMJN. Seul le RVB permet d’avoir les bonnes couleurs de découpe (R à 255, V à 0, B à 0) sinon rien à faire! la découpeuse ne comprend pas le message et toi, tu te prends la tête pendant des plombes!… Et des chausse trappes comme ça, y a en une bonne vingtaine!… L’essentiel est de maintenir le regard imperturbablement fixé sur l’horizon.

Pour ceux qui veulent se lancer, le wiki du Fablab est très utile.

Petit théâtre #5

publié le 23 décembre 2018

Découpe laser au fablab de la Cité des sciences à Paris d’une linogravure en vue de la réalisation d’un Popup. C’est très compliqué de trouver le bon calage entre le déplacement du laser et l’impression sur le le papier. Alors comme disait Churchill (quand on sait pas qui l’a dit, c’est pratique d’avoir recours à ce bon vieux Winston): « réussir c’est aller d’échec en échec avec le même enthousiasme ». J’espère qu’il avait raison parce que là, je dois avouer que l’enthousiasme fléchit un peu devant l’apparente imprévisibilité des machines!…

Petit théâtre #2

publié le 17 décembre 2018

Linogravure pour projet de pop up. L’image imprimée au format du popup sera découpée à la découpeuse laser. La partie haute sera verticale la partie basse, pliée sera à plat, elle sera collée. Elle doit raccorder avec l’image, gravée elle aussi, qui représente le sol de la scène…

Opération légumes célestes #4

publié le 03 novembre 2018

Banane céleste de nuit dans le jardin de la maison des artistes et des citoyens du quartier des provinces à Lens. Oeuvre produite par Ktha compagnie et Culture commune en collaboration avec les habitants du quartier des provinces… Bois déroulé 6,5mx2,5m…

Au second plan une patate et une tête d’ail…