Les arts en Adret #1

Me voilà pour quatre jours en Savoie, à Hautecour au dessus de Moutiers pour participer à la réalisation d’une oeuvre destinée au sentier artistique de l’association « Les arts en Adret ». Nous sommes 10 artistes  avoir été sélectionnés pour cette douzième session de création in situ. Quelques mêtres carrés de planches de sapin attendaient mon arrivée pour être assemblées en trois panneaux que je graverai à partir de demain.

 

Chantier de la boîte à musique

Je suis en train d’essayer de faire fonctionner une boîte à musique géante qui sera installée dans le socle d’une sculpture sur plateau tournant. Au centre vous reconnaissez une jante de motocyclette, sur la droite accrochées la tête en bas une série de 7 cloches accordées et au premier plan des marteaux articulés de ma fabrication qui sont censés faire sonner les cloches à leur passage. Après bien des tentatives, le système semble devoir marcher mais c’est pas encore gagné. Nom de Dieu que c’est compliqué la musique!… Je crois que je vais me remettre au tricot.

Partition de cloches

Pour faire jouer les cloches qui seront installées dans la structure rotative de ma sculpture. Nous avons établi une partition (merci Servane!). Chaque point correspond à un « frappé » de cloche. A chaque couleur correspond une cloche et donc une note. Mais comme les cloches seront fixées sur un plateau circulaire, il a fallu transformer une partition linéaire en partition circulaire en essayant de respecter les mesures. Bon là c’est pas parfait mais ça va permettre de faire un premier essai et de voir si le dispositif pourra reproduire mécaniquement la mélodie jouée dans le billet précédent!….

La baleine rasquinet

 

 

J’ai terminé mon dossier de candidature pour la participation au projet de rénovation du quartier Coteaux Josaphat à Schaerbeek (Bruxelles). Il s’appelle la baleine Rasquinet, et il s’agit d’installler une baleine de bois grandeur nature dans le parc Rasquinet, aux angles de la rue Josaphat et du Bd Rogiers. L’idée, en plus d’en faire une très grande balançoire pour les enfants du quartier est aussi de ménager une ouverture latérale qui permette de la transformer en scène de théatre ou de musique pour les fêtes locales. Mon intention est aussi que les habitants et notamment les jeunes, via les centres de formation professionnelles qui sont dans le quartier, participent à sa fabrication. réaliser une oeuvre collective, populaire, belle et ludique serait mon idéal… Je ne sais pas si le projet sera accepté, il y en aura beaucoup d’autres dans la course mais ça a en tout cas été très amusant à imaginer et puis si ça se fait pas là, ça se fera peut être ailleurs… quien sabe?