Make america strong again?

publié le 11 novembre 2016

trumpism 2

Je sais, le slogan n’est pas très subtil, mais les temps ne sont plus à la subtilité! La démocratie est elle perdue? A t elle perdu? Où est passée l’intelligence? La générosité? Où est passé l’Amérique de Scorsese, Tarantino, Harrison, Frantzen, Carver, James Brown et Jimmie?… Est-on entré dans le règne de la téléréalité? Qui sont ces quelques centaines de milliers de vieux-hommes-blancs, nostalgiques d’un ordre racial machiste et chrétien qui décident de l’avenir du monde?… Ca me fout les jetons…

Je les dégueule!…

Sacatar #13

publié le 10 novembre 2016

hyene

Vocabulaire du Cordel, suite… Toujours les animaux fantastiques très présents dans cette littérature. Je me suis inspiré de certaines gravures croisées au cours de mes recherches pour réaliser la trame du fond. Au début j’ai tâtonné pour trouver le bon rythme, la bonne densité de ces grandes hachures que je trouve très efficaces.

 

Sacatar #12

publié le 08 novembre 2016

lobisomen

Les animaux fantastiques, les hybrides, chimères et autres loups garous sont un motif très présent dans les histoires de cordel. Parmi eux o lobisomen (l’homme loup, le loup garou) revient régulièrement sous la plume des cordelistes. Dans mon inventaire des figures du Cordel, il ne pouvait pas ne pas figurer… (gravure 10X12cm)

Sacatar #10

publié le 05 novembre 2016

repentista

Suite du petit lexique du Cordel que je constitue jour après jour. Ici la figure du Repentista (gravure sur bois 20X8). Qu’est ce qu’un Repentista? Un poète s’accompagnant à la guitare ou au tambourin et qui improvise en suivant les règles de versification du cordel. Voir l’article ici. Les repentistas peuvent aussi se livrer à des joutes poétiques en s’affrontant deux à deux, ils alternent alors l’improvisation strophe par strophe.

Sacatar #4

publié le 25 octobre 2016

premiers tirages

Premiers tirages des gravures faites sur des morceaux de bois glanés sur la plage. Pas évident! Il y a des trous, des bosses, des traces de sciage… C’est pas facile d’imprimer mais je continue à expérimenter. La lectrice c’est Tereza. Il y a ici en résidence, une jeune auteure brésilienne, Deisiane Barbosa, qui fait un travail épistolaire destiné à un personnage imaginaire dénommé Tereza. Alors j’ai essayé de lui donner un visage…

Sacatar #3

publié le

suspendu

Aujourd’hui j’ai enfin sorti les gouges de la trousse et commencé à graver des détritus trouvés sur la plage: morceaux de bois flotté, vieilles semelles, tongs usagées. Première découverte: je préviens les amateurs que graver une semelle de tong est quasiment impossible à moins que celle ci soit complètement racornie par le soleil et le sel. Alors là elle devient vraiment intéressante. Le bois que je trouve est celui que nous appelons exotique mais qui est ici tout ce qu’il y a de plus commun. j’en ignore les noms mais il est très dense, très agréable à travailler et permet des finesses inattendues. Demain premiers tirages et tentatives sur polystyrène, chaussures de foot et vieux contreplaqué…

Rasputin

publié le 24 octobre 2016

rasputin

Hier avec mes amis Jorge et Sol, de Bahia, nous sommes allés déjeuner chez Rasputin, un de leurs amis, graveur sur bois (ici on dit Xilogravura). Il est aussi membre éminent d’une confrérie de Candomblé, la religion africaine qui subsiste ici aux côtés du christianisme. Ce qui explique la tonalité magique de l’image…

Une nuit 1943

publié le 26 octobre 2015

1943

Ce soir là, il devait peut-être être sept ou huit heures, une humidité froide chargée de brume pénétrait la campagne. La cuisine rissolait du plaisir d’un poulet embroché chuintant sa graisse chaude, l’automne était en train de se terminer. Le fermier était entré, l’oeil un peu torve, lui d’habitude si direct et avenant. Il avait comme éructé, manifestement quelque peu alcoolisé: les allemands étaient là. Il les avait vus, statufiés au bout du pont de la Charité devant leur side car et leur auto verte à chenillette. Il se disait par ailleurs qu’ils étaient des centaines à Nevers, figés au hasard des rues, désœuvrés et tendus, les doigts tirant sur la dragonne de leurs  fusils, muets, l’oeil aux aguets, hagards et comme surpris d’être là… Piotr (extrait de Le Battoué, une saison 43 du siècle dernier)

Tournage au Chambourguet

publié le 09 septembre 2015

Tournage mardi en haut du Puy de Chambourguet avec l’équipe de France 3 Rhone Alpes qui produit l’émission « Chroniques d’en haut ». Elle sera diffusée au mois de novembre, date non encore précisée.

Parcours des fées #7

publié le 29 juin 2015

Au départ du sentier du parcours des fées, à Crévoux dans les hautes Alpes, je viens d’installer ma boite à musique géante. Des danseurs gravés à la tronçonneuse tournent sur un axe et la rotation déclenche une mélodie… Parfois le vent entraîne la valse sans qu’on ait besoin de lancer le manège.

Parcours des fées #6

publié le 28 juin 2015

Intérieur et extérieur du « nez » de la patate Cosmique. Au premier plan, les bancs sur lesquels quelques visiteurs ont commencé à déjeuner et faire du yoga!… D’autres usages sont attendus…

Parcours des fées #5

publié le 25 juin 2015

 

La patate cosmique est terminée depuis quelques heures. Elle est ionstallée le long du sentier « Le parcours des fées » au dessus de  Crevoux dans les Hautes Alpes. Grand merci à Jules qui a partagé l’aventure. Pour ceux des visiteurs qui prendront le temps de contourner la patate depuis le sentier, il y a une ouverture et des banquettes pour le repos, le pique nique, la nuit ou la simple rêverie…

Parcours des fées #1

publié le 21 juin 2015

Tous les artistes participant au « Parcours des fées » 2015 empruntent le sentier au dessus de Crévous dans les hautes Alpes pour choisir l’emplacement de leur oeuvre; magnifique décor parcouru d’un  torrent furieux et bordé de forêts de mélèzes… Au premeir plan à droite, Eric Lorré le maître de cérémonie.

Spectre

publié le 03 février 2015

Gravure sur planche de cagette façon lampe de chevet! Le retroéclairage fait apparaitre des formes contenues dans le bois

Flip #3

publié le 28 décembre 2014

Après la mise en place de la feuille lenticulaire (voir billet du 26/12), on l’habille dans un emballage en papier. Et là c’est ma mère qui s’y colle, c’est le cas de le dire!

Entreprise familiale!

Flip #2

publié le 26 décembre 2014

Pose de la feuille lenticulaire sur l’image entrelacée. Travail particulièrement délicat qui suppose de faire correspondre parfaitement les lignes de l’image avec celles de la feuille lenticulaire. L’effet de mouvement produit en dépend et se joue à quelques dixièmes de millimètres.

La calavera des cascades

publié le 13 novembre 2014

A l’occasion  de la fête des morts mexicaine, l’ami Raoul Velasco a composé ce petit poème pour accompagner le tirage de ma Calavera collé sur un mur de la rue des cascades dans le 20ème à Paris:

Lorgnez passants ,ici

Une calavera danseuse !

Le squelette bien occis

C’est Roland qui l’a saisi

A l’aide de sa tronçonneuse… !

Projet pour Horizon #2

publié le 24 octobre 2014

Autre axe pour le projet d’installation au sommet du Puy de Chambourguet, à l’occasion de la manifestation Horizon dans le Puy de Dôme.

Projet pour Horizons #1

publié le 22 octobre 2014

Premier photo montage pour un projet d’installation dans le cadre de la manifestation d’art in situ « Horizons » dans la région de Clermont Ferrand. Là c’est le sommet du Puy de Chambourguet, l’un des lieux  proposés par les organisateurs.

Calavera

publié le 19 octobre 2014

Aujourd’hui , aux murs à pêche de Montreuil, tirage sur papier de la gravure de Calavera à la tronçonneuse faite il y a qques jours. La fête des morts approche!

L’ouest france

publié le 03 juillet 2014

Un article paru dans Ouest France sur la manifestation Etangs d’Art. Vous avez jusqu’à fin septembre pour vous égarer dans la forêt de Brocéliande et dans ses étangs…

Rouleau de printemps #1

publié le 16 mai 2014

Hier et aujourd’hui, avec les amis de l’atelier des Lilas, performance d’impression de gravures de grand format au rouleau compresseur dans une rue des Lilas, près de Paris. Selon un procédé déjà bien rodé, on commence par la confection d’un lit de sable suivi de la pose d’un cadre, puis de l’encrage des plaques gravées et pour finir impression sur tissu ou papier. Le public est là, ça participe, ça applaudit le résultat, c’est joyeux et magique, une vraie fête… Qui continue demain…

Mayronnes #2

publié le 01 avril 2014

Bon il fait pas toujours beau dans les Corbières! La boîte à musique est installée, elle tourne et produit une mélodie… On peut même monter sur le plateau circulaire et tourner avec les danseurs. Ca a l’air assez solide est ce que ça résistera aux vents violents qui soufflent dans la région?

Mayronnes #1

publié le 31 mars 2014

 

Jean Baptiste Gachard, grand ordonnateur du sentier sculpturel de Mayronnes dans les Corbières, m’aide à installer ma boîte à musique. D’abord en fixant l’axe central sur un bloc de béton (image du haut) puis en soudant le support des cloches du carillon à l’axe susnommé.

Bambou Kanak

publié le 20 janvier 2014

Découverte à l’expo « Kanak l’art est une parole » au musée du quai Branly: des bambous gravés sur toute la surface. Etonnants de finesse, d’inventivité et d’humour. Tout un récit se déploie. Là c’est une scène coloniale (sic) du XIXème siècle. A gauche, le bambou en entier (+/-1m de haut), à droite, un détail de la gravure mise à plat.