Navet sidéral #10

dessin Jeremy

Jeremy, l’un des résidents de la ferme de Chosal m’ayant aidé à réaliser le poste de pilotage du Navet sidéral, m’a offert ce magnifique dessin. Le navet à décollé il est en route vers les étoiles…

Navet sidéral #8

navet 13

Hier samedi 24/09 avait lieu l’inauguration du Navet sidéral à la ferme de Chosal. Une bonne centaine de personnes ont tenté l’embarquement. Pour le moment il n’a pas décollé. Il est toujours là et vous pouvez passer le voir

Navet sidéral #7

navet 11

navet 12

Le navet sidéral est quasiment terminé. Le poste de pilotage est désormais opérationnel. Quelques dernières retouches à l’habitacle et ensuite… Cap sur les confins de la galaxie!…

Navet sidéral #6

navet 9

navet 10

Adrien, Nadine, Sandra et Gaëlle sont passés aujourd’hui nous aider à décorer le tableau de bord de la cabine de pilotage du navet sidéral. Le chantier avance, la couverture du navet est assurée par Samuel qui utilise du bois déroulé de peuplier fourni par l’entreprise Leroy industrie qui me soutient depuis deux saisons maintenant. Demain, si tout va bien c’est fini, et ensuite… décollage imminent!…

Navet sidéral #5

navet 7

navet 8

Aujourd’hui, poursuite de la construction du Navet sidéral de Chosal avec le concours des travailleurs de l’ESAT. Romain, Hugo, Edith, et Matthieu sont venus nous prêter main forte pour mettre la dernière main à la structure et commencer l’installation du poste de pilotage qui permettra aux visiteurs de décoller en navet spécial…

Navet sidéral #1

navet1

Nous voilà à Chosal, Samuel et moi pour construire un Navet sidéral sur le parcours de Land Art de la ferme de Chosal en Haute Savoie. La ferme de Chosal est un lieu qui accueille des travailleurs handicapés mentaux et qui met l’accent sur la collaboration entre artistes de passage et résidents. Pendant une semaine, nous allons donc construire un grand volume en bois dans une prairie qui domine la ferme. Ce sera un gros navet dont l’intérieur sera aménagé comme une navette spatiale. Navet ou navette? En tout cas on pourra y venir pour s’imaginer aux commandes d’un engin prêt à décoller pour un voyage… au moins intergalactique! Aujourd’hui, nous avons commencé à réaliser la structure intérieure…

Kogi n’est plus!

demont kogi

Hier démontage express de Kogi et des autres oeuvres de la manifestation A ciel ouvert de Riorges. Prochaine édition en 2018. Quelques heures auront suffi à faire disparaitre l’installation! Regrets? Rendez vous pour de prochaines surprises…

Kogi #12

Hier avait lieu l’inauguration de la biennale « A ciel ouvert » à Riorges. Une dizaine d’oeuvres à découvrir tout l’été dans la plaine de la Rivoire et le long du Renaison. Ci dessous « Open the box » du jeune et talentueux Sylvain Ristori et en dessous « Breath » de Bonggi Park artiste coréen de Pusan. Encore en dessous Kogi l’oeuvre que nous avons construite pendant deux semaines. Encore un grand merci à tous ceux qui y ont contribué: Bernard, Philippe, Jérome, Thomas, André, Samuel, Marion, Christian, Catherine, Servane… et aux prévenants organisateurs de l’évènement.

open the box

drops

kogi 18

Kogi #11

kogi15

Le chantier de « Kogi » s’est terminé aujourd’hui par l’installation du dispositif sonore conçu par Jérome Combes et réalisé par Marion Cros. On entre maintenant vraiment dans la tête d’un indien Kogi, physiquement et mentalement. Demain c’est l’ouverture du parcours d’art dans la nature de Riorges. Six oeuvres à découvrir jusqu’au 4 septembre…

Kogi #10

kogi13

La tête Kogi est terminée. Reste à l’équiper du dispositif lumineux et sonore qui permettra de la visiter la nuit et d’entrer vraiment dans la tête d’un indien Kogi. En attendant merci Samuel…

Kogi #8

kogi10

Aujourd’hui étape décisive, le modelage du nez de Kogi en bois déroulé… Pas facile de réaliser des formes plausibles à 32 fois la taille réelle… Samuel  (couché) semble perplexe face à son modèle…

Kogi #7

kogi9

Au son de la tronçonneuse, du compresseur, du cloueur pneumatique, de la clarinette et de l’accordéon, le chantier Kogi se poursuit. Ce week end, Christian et Catherine Molle, des amis ardêchois et Servane sont venus nous prêter main forte et nous encourager sur des airs de valse… Un chantier de rêve malgré la pluie!

Kogi #6

kogi8

Le chantier de construction de l’oeuvre Kogi est entré dans une nouvelle phase: l’habillage de la structure en bois déroulé de peuplier, à commencer par la partie la plus haute: l’oreille… A bon entendeur salut!

Kogi #5

kogi7

Fin de la construction de la structure de Kogi! La satisfaction du travail accompli se lit sur les visages réjouis de mes deux compagnons de chantier, Samuel et Thomas… Demain la suite…

Kogi #4

kogi6

Aujourd’hui suite du chantier Kogi avec Thomas et Samuel. Entre nef des fous et sierra de Colombie la tête Kogi commence à prendre forme. En tout cas le haut du crâne est assemblé. Reste le plus dur, l’expression du visage…

Kogi #3

kogi5

Poursuite du chantier Kogi… Un tissage inextricable de planches qui rendent encore la forme illisible… Il manque quelque coups de gomme pour qu’elle apparaisse…

 

Kogi #2

Kogi3

Kogi4

Le chantier de Kogi continue à Riorges… La météo n’est pas terrible mais la forme commence à sortir de terre… Quelle forme? Un scarabée!…

Kogi #1

Kogi1

Kogi2

Aujourd’hui début de la construction de l’oeuvre Kogi dans le parc de Beaulieu à Riorges dans le cadre de la manifestation A ciel ouvert. Equipe au complet pour deux semaines de chantier: après Bernard Gerest et Jérome Combes qui m’ont aidé à la préparation, Samuel Molle et Thomas Trichot vont m’épauler dans cette entreprise un peu folle…

Bien vieillir ou succomber

ours 2016

patate effondree

« La danse des ours », gravure à la tronçonneuse que j’ai faite il y a 4 ans et sur laquelle veillent jalousement les amis Catherine et Christian, résiste vaillamment aux assauts du temps sur les hauteurs d’Accons dans l’Ardêche, alors que ma « Patate cosmique » réalisée en juillet dernier, s’est effondrée sous le poids de la neige dans la vallée de Crévoux (Hautes Alpes) cet hiver. Elle ressemble désormais plus à une vieille godasse ou à quelque dépouille de mammifère archaïque. Une matière à méditer en tout cas sur la marche inexorable des heures, la puissance des éléments, l’inégalité devant la mort et aussi, mais en moins métaphysique, sur les déchets de l’art éphémère dans l’environnement!… Pas très à l’aise avec ça, Gravomane…

Paroles de chamanes

son kogi

Hier nous avons enregistré des paroles de chamanes Kogi (Marion Cros derrière le micro et André Nerman, comédien, devant). Ces paroles, poétiques, prophétiques, philosophiques… Feront partie de l’oeuvre du même nom, « KOGI », que j’installerai prochainement à Riorges près de Roanne.

La carotte est cuite

carotte brule

Dans la nuit du 19 au 20 avril des lapins vraiment crétins ont mis le feu à la carotte géante que j’avais construite dans le bois des sources à Saulx les Chartreux dans le cadre du festival « Jeunes pousses ». Pompiers à minuit pour éteindre le brasier qui menaçait la forêt alentour. Gendarmes pour constater les faits et rechercher des indices. Au total, beaucoup de tristesse et de désenchantement sur la capacité de respect de nos congénères…

 

Carotte galactique #5

carotte 6

carotte 5

La Carotte galactique est terminée. Vous pourrez la voir, embarquer et partir pour un long voyage immobile dans le bois des sources à Saulx les Chartreux. Déjà les nombreux visiteurs du Festival des Jeunes pousses ont vécu l’inoubliable expérience!

Mes remerciements renouvelés à Leroy Industries pour m’avoir fourni la matière première (bois déroulé de peuplier)

Carotte galactique #4

carotte 4

Le chantier de la carotte galactique à Saulx les Chartreux avance à grands pas, malgré la pluie et la boue… L’engin sera terminé demain. Juste à temps pour le festival Jeunes pousses qui durera tout le week end: spectacles, clowneries, installations, musique dans le parc de la Jonchère et tout autour. La carotte elle, restera en place plus longtemps, alors si vous n’avez pas le temps de lui rendre visite ce WE, vous aurez droit à une session de rattrapage…

Atelier Kogi

atelier kogi

Hier, début de la construction en atelier de la future tête Kogi en compagnie de l’ami Bernard Gerest. Nous allons construire sept portiques sur le modèle de la photo ci dessous, sur lesquels nous allons cintrer des couches de planches fines. On commence à percevoir les courbes du visage et la taille de l’oeuvre…

atelier kogi2

1/20

maquette kogi

Maquette en carton au 20ème pour la construction d’une tête Kogi en bois dans le cadre de la manifestation « A ciel ouvert » à Riorges, dans la Loire, au mois de mai. L’installation mesurera 12m de long, 7m de large et 4 de haut. La maquette me permet de préparer la construction en atelier de tous les éléments de structure qui seront assemblés sur place.

Navet sidéral

navet sid

Nouveau projet en passe d’être réalisé. Un navet géant dans lequel on pourra entrer et imaginer vivre un voyage spatial. Il appartient à une série intitulée « Soupe primitive » et fait référence à la notion développée par les astrophysiciens pour désigner la matière indifférenciée de l’univers une microseconde après le Big bang. Le projet est de construire, à terme, cinq à six œuvres dans des lieux différents faisant chacune référence à la fois à l’immensité du cosmos et à la trivialité des légumes dont on fait la soupe.  La première des œuvres de cette série, intitulée « Patate Cosmique » a été installée au mois de juillet 2015 dans la vallée de Crévoux dans les Hautes Alpes à l’occasion de la manifestation « Parcours des fées ».

Patate glacée

patate glacee2

patate glacee

Erik Lorré, l’organisateur de la manifestation « Parcours des fées » a pris son courage à deux mains dès la chute des premières neiges dans la vallée de Crévoux (Hautes Alpes), chaussé ses skis et emporté son appareil photo pour garder une trace des oeuvres installées le long du sentier. Ici la « Patate cosmique » que j’ai construite en juillet. Elle semble bien résister aux assauts du temps et prend une dimension nouvelle sous le blanc manteau ô ô! Merci Erik! Et rentre vite te réchauffer à Champrond!

Zone bis repetita

Projet de réimplantation de l’oeuvre « zone de turbulences manifestement aggravées » dans un parc de Montreuil, dans le cadre du Village mondial des alternatives qui y aura lieu dans les jours précédant la conférence climat de Paris. Ici, simulation pour le parc des Guilands qui domine l’est parisien.

Le grand charroi

Sous la pluie battante par un vent de plus de 60km/h on a enfin descendu toute la structure de l’avion. Le volcan est rendu à son état initial. Je tourne le dos au Puy de Chambourguet. Zone de turbulences la bien nommée est derrière nous… Fin de l’histoire!

Dernières heures

La famille Molle est venue prêter main forte pour les dernières heures de vie de l’oeuvre Zone de turbulences manifestement aggravées instalée en haut du Puy du Chambourguet. Catherine, Christian et Samuel fidèles soutiens dans l’aventure.

Aujourd’hui, fin du démontage, combustion des derniers bouts de bois qui jonchaient le cratère du volcan dans lequel était installé l’avion, le site commence à retrouver son aspect initial. Il reste à descendre les derniers éléments de structure et l’histoire sera terminée…

A