La déroutante #17

publié le 16 septembre 2019

Lundi 16 septembre, fin du chantier de la Déroutante visite d’un messager du futur, dans la forêt de Bois Guillaume au nord de Rouen. L’oeuvre est l’une des 12 installées dans le cadre de la manifestation La forêt monumentale. Ouverture au public le dimanche 22. Un grand merci à tous ceux qui de près ou de loin ont permis d’aller au bout de ce déraisonnable projet: Thomas Trichot, Matthieu Dupont de Dinechin, Paul Dubois, Servane Cayeux, Gaëlle, Jean Marc Berlier, Bruno, Nicolas Goraguer, Raynald Derhille, Bernard Arribat, Véronique Illié et bien sûr les équipes de la Métropole de Rouen ainsi que celles de l’ONF.

La déroutante… #5

publié le 01 septembre 2019

Aujourd’hui découpe et installation des premiers arceaux de structure de l’oeuvre La déroutante visite…, dans la forêt de Bois Guillaume au nord de Rouen…

La déroutante visite… #1

publié le 28 août 2019

Nouveau projet qui démarre dans la forêt de Bois Guillaume en périphérie de Rouen. Nous avons trois semaines de chantier pour construire « La déroutante visite d’un messager du futur ». Une oeuvre suspendue à trois magnifiques hêtres… La suite chaque jour!…

 

Derniers réglages

publié le 22 août 2019

Derniers réglages du modèle 3D de La déroutante visite d’un messager du futur avec Matthieu Dupont de Dinechin. Une oeuvre à construire dans la forêt de Bois Guillaume au nord de Rouen dans le cadre de la manifestation La forêt Monumentale

Boule à songes #6

publié le 21 juin 2019

La première Boule à songes du parc Liberté de Massy est terminée. Il y a même un hamac à l’intérieur pour regarder passer les nuages!…

Boule à songes #3

publié le 18 juin 2019

Construction des boules à songes dans le parc liberté à Massy. Thomas se livre à une soudure périlleuse à l’intérieur d’un des cocons.

boule à songes #2

publié le 17 juin 2019

Mise en peinture du premier support de cocon perché. Parc liberté Massy. Annabelle Grailhe, stagiaire chez Animakt (c’est la structure partenaire du projet) est venue nous donner un coup de main. Merci Annabelle!

Boule à songes

publié le 16 juin 2019

Construction d’un deuxième support pour le deuxième cocon perché en bordure du lac du parc liberté à Massy. Moustiques à bloc!

Premier cocon

publié le 12 juin 2019

Parc Liberté à Massy, construction de la base sur laquelle viendra se percher un cocon en bois déroulé. Les poteaux sont en contreplaqué de hêtre. Super lourd! super costaud! C’est de la récup de l’usine des Manufactures Février à Chatillon sur Seine. des chutes de panneaux très épais, ceux dont on fait paraît-il, les portes des cellules dans les prisons!

Cocon perché

publié le 11 juin 2019

Chargement de bois déroulé aux Manufactures Février à Chatillon sur Seine en vue de la construction de deux cocons perchés à Massy

Rocket shelter #1

publié le 01 avril 2019

Début du chantier de construction de la fusée de bois au Lycée Geoffroy saint Hilaire à Etampes. Assemblages des pièces de structure et implantation dans le patio de l’établissement.

Neurone #1

publié le 20 mars 2019

Structure métal pour un projet de série d’objets à suspendre. Ils auront des tailles différentes et seront reliés entre eux pas un réseau de cordages… Des synapses?…

Fin de la mission

publié le 15 mars 2019

La soucoupe volante écrasée dans la plaine de la Rivoire à Riorges (42) est en cours de démontage. Elle s’était fracassée là en juin dernier et va céder la place à un verger…

La Mue #6

publié le 21 janvier 2019

L’exposition de la Mue dans l’atelier de Nicolas Goraguer à Ivry sur Seine est terminée. L’oeuvre est encore visible quelques jours avant son démontage puis son transport vers de nouveaux horizons…

 

 

Le navet intersidéral

publié le 15 janvier 2019

Les résidents de la Ferme de Chosal en Savoie, où j’avais construit il y a quelques années un navet spatial, s’en sont servi de décor pour une partie du film qu’ils viennent de réaliser… extrait!

La Mue #5

publié le 14 décembre 2018

Depuis hier, La Mue flotte dans l’atelier de Nicolas Goraguer à Ivry sur Seine. 22m de long 80cm de diamètre, bois déroulé de peuplier, éclairage LED. Un grand merci à Nicolas, Servane, Serge et toujours Les manufactures Février pour la fourniture de la matière première. L’oeuvre est visible jusqu’au 17 janvier sur rendez vous en adressant un message dans le formulaire de contact du blog.

La mue #5

publié le 11 décembre 2018

Derniers mètres de tressage de La Mue. Après demain vernissage dans l’atelier de Nicolas Goraguer…