Que fait la police?

publié le 29 mai 2008

Je sais pas s’il est déjà sorti, quoiqu’il en soit voici un petit bouquin fort édifiant qui compile tous les dérapages récents de notre bien aimée maison poulaga. A mettre entre toutes les mains!

La route

publié le 27 mai 2008

(…)Il s’arrêta. Ecoute moi, dit-il. Arrête à la fin. On est en train de mourir de faim. Tu comprends? Puis il souleva la porte de la trappe et la fit basculer et la laissa retomber derrière sur le plancher.
Attends ici dit-il.
Je viens avec toi.
Je croyais que tu avais peur.
J’ai peur.
Bon reste près de moi.
Il commença à descendre les grossières marches de bois. Il baissa la tête puis alluma le briquet, balançant la flamme devant lui dans l’obscurité comme une offrande. Le froid et l’humidité. Une abominable puanteur. Le petit s’agrippait à sa veste. Il apercevait une partie d’un mur de pierre. Un sol de terre battue. Un veux matelas maculé de tâches sombres. Il s’accroupit et descendit un peu plus bas, tenant la flamme au bout de son bras tendu. Tapis contre le mur du fond, il y avait des gens tout nus, des hommes et des femmes, tous essayant de se cacher, protégeant leurs visages avec leurs mains. Sur le matelas gisait un homme amputé des jambes jusqu’aux hanches et aux moignons brûlés et noircis. L’odeur était atroce.
Mon Dieu fit-il.
Puis, un à un, ils tournèrent la tête, clignant des yeux dans la misérable lueur. Ils chuchotaient: Aidez-nous. S’il vous plait, aidez nous(…)
La Route
Cormac Mac Carthy

Next door

publié le 26 mai 2008

Le Pen club international, c’est un club de solidarité entre écrivains basé à Londres. Il vient en aide aux auteurs menacés et défend la liberté d’expression partout où elle est menacée. L’un de ses membres les plus éminents est Salman Rushdie. Le responsable éditorial de leur revue mensuelle m’a demandé par l’intermédiaire d’amis communs de faire la couverture de leur dernier numéro sur le thème « mon voisin l’écrivain ». Le fond, c’est de l’encre bleue essuyée sur une plaque avant l’impression et les personnages, de la linogravure.

Paroles clandestines

publié le 25 mai 2008

« PAROLES CLANDESTINES, un livre d’Harpocrate illustré de gravures que j’ai réalisées vient de paraître aux éditions libertaires. Il s’agit d’une série de textes entre philosophie et politique sur le thème du secret, de la dissimulation et du mensonge. Dans une société qui prétend prôner la transparence comme valeur suprême mais dont la conséquence est le contrôle suprême, le premier acte de résistance consiste à cultiver le secret et la clandestinité. Langues, codes, chiffres doivent nous y aider. 13 euros + frais de port directement en m’écrivant rcros@free.fr ou aux éditions libertaires http://pagesperso-orange.fr/editions-libertaires/Contenu/c2l.html