Upo festival #11

publié le 24 octobre 2017

Le patient travail de couverture de Diatom shelter à l’aide de fines bandes de bambou se poursuit en compagnie de Hagi, assistante dévouée et imaginative. Pour les finitions une étape de couture est nécessaire à certains endroits pour renforcer les attaches et assouplir la forme. Une couturière à l’intérieur et l’autre à l’extérieur se font passer une grosse aiguille en… bambou!

One thought on “Upo festival #11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *